Comment soulager une douleur après un plombage dentaire ?

13 Oct Comment soulager une douleur après un plombage dentaire ?

En cas de carie, le dentiste effectue généralement un traitement d’obturation en enlevant la partie abîmée de la dent pour la combler avec un matériau spécifique : du plombage. Il est possible de ressentir quelques sensibilités après cette intervention, notamment pendant le brossage des dents ou lors de la consommation d’aliments trop chauds ou trop froids. Voici donc des conseils pour minimiser ces sensibilités.
Les différents types de plombages
Il existe 3 sortes de « plombages » :

  • L’amalgame (ou « plombage gris ») : composé d’un alliage de mercure (plus de 50 %), d’argent, de cuivre et d’étain, il était le plus utilisé autrefois. Il était apprécié pour sa solidité, son étanchéité, son faible coût et sa durabilité, mais est considéré comme peu esthétique et potentiellement toxique (du fait de la présence de mercure).
  • Le composite (ou « plombage blanc ») : il est constitué d’une résine imitant la couleur de l’émail. Il est donc plus esthétique et ne contient pas de mercure, mais peut facilement être taché par certaines substances (café, vin, tabac, etc.).
  • Les céramiques : esthétique, imitant l’émail par sa dureté et son esthétisme, il est le meilleur matériel pour remplacer une dent qui a été abîmée. Il est aussi plus dispendieux que les plombages réguliers.

Quel que soit le plombage ou remplissage que votre dentiste a appliqué à votre dent, des sensibilités peuvent apparaître après la pose.

Douleur post-opératoire

Il arrive parfois d’avoir une légère douleur pendant les jours suivant la réparation d’une dent. En effet, durant l’intervention, vos dents, votre mâchoire et même vos gencives subissent un certain traumatisme et lorsque vos sensations reviennent après l’anesthésie, une sensibilité peut subsister.

Cette hypersensibilité n’est pas alarmante, et peut être soulagée par la prise d’analgésiques, par exemple de l’ibuprofène (Advil) ou de l’acétaminophène (Tylénol). Il n’est pas recommandé de prendre de l’aspirine qui éclaircira votre sang inutilement…

Attention, le clou de girofle est un antiseptique et anesthésiant puissant et sans une bonne utilisation, il peut plus nuire aux gencives que les aider. Les produits naturels ou les huiles essentielles, bien qu’en vente libre, ne sont pas à prendre à la légère, il s’agit de produits puissants qui peuvent altérer votre santé buccale, votre santé globale ou causer des interactions indésirables avec les médicaments que vous prenez peut-être déjà. Veuillez consulter un professionnel compétent et connaissant votre santé buccale avant d’en faire l’utilisation.
Pour réduire la sensibilité, lavez ou brossez également vos dents avec une brosse ultra douce et une pâte dentifrice désensibilisante. Plusieurs produits sur le marché aident à diminuer la sensibilité (par exemple, Xpur Remin, MI paste, etc.), vous pouvez appliquer la pâte sur la dent comme une crème de beauté ! Vous pouvez nous demander le meilleur produit pour votre condition. Il ne faut pas gargariser pour que le produit reste sur la dent. Pour un résultat optimal et durable, il faut que l’application soit répétée au minimum 1 fois par jour pendant 3 semaines.

Sensibilité aux changements de température

Vous pouvez ressentir un inconfort au contact d’aliments chauds ou froids, car les nerfs sont particulièrement sensibles après une obturation. Sachez aussi que des températures trop extrêmes peuvent dilater ou contracter un plombage gris si vous en avez dans votre bouche. Privilégiez alors la nourriture tiède ou tempérée.

Sensibilité pendant la mastication

Il est fréquent d’éprouver des douleurs en cas de pression sur la dent récemment « plombée », notamment au cours de la mastication. Dans ce cas, les analgésiques peuvent vous soulager.

Certaines personnes vont privilégier des aliments faciles à mâcher (ni trop durs, ni trop collants) et utilisez de préférence le côté de la bouche opposé au plombage. De manière générale, évitez de trop crisper votre mâchoire.

Ce type de douleur doit cependant être provisoire. Si vous souffrez encore après trois jours lors de la mastication, retournez voir votre dentiste, qui fera d’éventuels ajustements à votre obturation. En effet, à cause de l’anesthésie, ajuster correctement la hauteur du plombage s’avère parfois compliqué. Une seconde intervention, réalisée sans anesthésie, peut alors être nécessaire pour parfaire les finitions.

Sensation d’élancement ou de pulsation

Si une impression de pulsation ou d’élancement apparaît dans votre dent plombée, consultez votre dentiste sans attendre. Il peut s’agir d’une inflammation du nerf, liée à une carie particulièrement profonde ou proche du nerf. Dans ce cas, un traitement rapide est impératif pour éviter que la douleur s’intensifie.

Il est normal de ressentir certaines gênes dans les jours suivant la pose d’un plombage. Pour y remédier, quelques précautions peuvent être prises, mais si vos douleurs persistent au-delà d’une semaine, consultez votre dentiste. Une sensibilité aux changements de température peut être perceptible chez certaines personnes jusqu’à une période de 6 mois.

La Clinique dentaire Remacle vous accueillera et vous accompagnera avec plaisir dans votre bilan dentaire en établissant les meilleurs diagnostics relatifs à votre condition.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire